Bonsoir à vous toutes mes gentilles amies d'hellocoton, comment allez vous svp ? La nuit est tombée, il est 17 H 44, je me suis levée de ma sieste il n'y a que 25 mns environ après 2 H 15 de sieste cet après midi. Je dois prendre une mauvaise position, je dors sur le côté droit, et depuis quelque temps, au réveil durant un moment j'ai des douleurs sous mon bras, ça me lance des coups, je pense que ça vient d'une mauvaise position lorsque je m'allonge au lit, pour mes siestes et pour les nuits au lit.

Je vais vous mettre des images, mais cette fois ci ce sera sur Québec, très belle ville du Québec aussi, mais la ville est moins grande, mais c'est tout de même une grande ville aussi.

Nous avons en garde pour une dizaine de jours, la chienne a la soeur de JP, Douchka, c'est un cairn terrier, elle est mignonne, la soeur de JP est partie à Paris,et y passer une bonne semaine environ. Nous gardons sa petite chienne quand Elle y va, mais peut être deux fois par an. Elle va voir son Fils en région parisienne.

Bisous gentils comme tout à bientôt portez vous bien surtout, bonne soirée bonne nuit doux rêves et la santé surtout à vous toutes et vos Familles. Kcann.Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

La ville de Québec est très très belle aussi,  c'est une ville moins grande que Montréal, mais ces deux villes sont très très belles. Notre amie québecquoise de Montréal a près d'Elle ses deux fils ses deux belles filles et ses cinq petits enfants, autrement toute sa Famille, ses frères, ses soeurs, beaux frères, belles soeurs, neveux et nièces habitent tous et toutes dans la ville de Québec, nous sommes allés les voir lors de notre séjour de trois semaines chez notre couple d'amis de Montréal. Les personnes de là bas aiment énormément les Français, ils les aiment énormément.

Québec (prononciation en français [ke.bɛk]) est la capitale nationale du Québec2, une des provinces du Canada. Elle est située dans la région administrative de la Capitale-Nationale. Elle est le siège de nombreuses institutions dont le Parlement du Québec.

La ville de Québec compte 540 994 de population en 2015 (Voir statistique Quebec) et 806 400 dans sa communauté métropolitaine (voir statistique Canada) egalement en 2015, faisant d'elle la deuxième ville la plus peuplée du Québec après Montréal. Le nom officiel de la ville est « Québec », bien que l'expression « Ville de Québec » soit souvent employée afin de distinguer la ville de la province. De la même façon, bien que le gentilé officiel soit « Québécois(e) », on va plus couramment employer l'expression «Gens de Québec».

Le rétrécissement du fleuve Saint-Laurent entre les villes de Québec et de Lévis, sur la rive opposée, a donné le nom à la ville, Kébec étant un mot algonquin signifiant « là où le fleuve se rétrécit ». Fondée en 1608 par Samuel de Champlain, Québec est une des plus anciennes villes d'Amérique du Nord. Les remparts font de Québec la seule ville fortifiée au nord du Mexique. Le Vieux-Québec a été déclaré patrimoine mondial en 1985 par l'UNESCO

.

La situation démolinguistique du Québec

Le Québec s'étend sur une superficie de 1,5 million de kilomètres carrés, ce qui fait trois fois la France (547 030 km²) et presque cinq fois la Norvège (324 220 km²). Cependant, 97 % de la population québécoise est concentrée sur 20 % du territoire, soit grosso modo les rives du Saint-Laurent, du Saguenay (agglomération de Saguenay) et de l'Outaouais (agglomération de Gatineau). Autrement dit, le Québec habité n'occupe que 110 000 km², c'est-à-dire cinq fois moins que la France. De plus, environ 80 % de la population québécoise vit le long de la vallée du Saint-Laurent, principalement entre Sept-Îles et l'ouest de Montréal.

Les francophones du Québec

En 2011, les francophones du Québec (6,1 millions) constituaient 18,4 % de la population canadienne (33,1 millions) et ils ne représentaient que 2 % de l'ensemble nord-américain. Le Québec comptait 7,8 millions d’habitants dont 78 % de langue maternelle française, 7,6 % de langue maternelle anglaise, 12,3 % de langue maternelle autre que l'anglais et le français (allophones et autochtones).  
 

Province 2011

Population totale
(en milliers)

Anglais

Français

Autre langue

Québec  7 815 955  599 230
(7,6 %)
6 102 210
(78,0 %)
961 700
(12,3 %)

Selon les historiens, environ 10 % de la population francophone du Québec serait d'origine acadienne (voir la carte), à la suite de la déportation des Acadiens de 1755. Dispersés dans l'ensemble de la province, les descendants des Acadiens ont conservé certaines caractéristiques linguistiques particulières dans la région de la baie des Chaleurs (Pasbébiac, Bonaventure, Carleton, Chandler, Pabos, etc.), dans certaines régions de la Basse-Côte-Nord (Natasquan, Havre-Saint-Pierre, etc.) et aux îles de la Madeleine. Dans la région de Lanaudièrelorsqu'on parle de la «Nouvelle-Acadie», on fait allusion aux municipalités de Saint-Jacques-de-Montcalm, de Saint-Alexis, de Sainte-Marie-Salomé et de Saint-Liguori. Ces municipalités ont conservé un fort sentiment d'appartenance à l'Acadie de leurs ancêtres, de même qu'à ses valeurs et ses traditions.

Lors du recensement de 2001, les villes du Québec à forte concentration francophone étaient les suivantes:

 

Les francophones du Québec

En 2011, les francophones du Québec (6,1 millions) constituaient 18,4 % de la population canadienne (33,1 millions) et ils ne représentaient que 2 % de l'ensemble nord-américain. Le Québec comptait 7,8 millions d’habitants dont 78 % de langue maternelle française, 7,6 % de langue maternelle anglaise, 12,3 % de langue maternelle autre que l'anglais et le français (allophones et autochtones).  
 

Province 2011

Population totale
(en milliers)

Anglais

Français

Autre langue

Québec  7 815 955  599 230
(7,6 %)
6 102 210
(78,0 %)
961 700
(12,3 %)

Selon les historiens, environ 10 % de la population francophone du Québec serait d'origine acadienne (voir la carte), à la suite de la déportation des Acadiens de 1755. Dispersés dans l'ensemble de la province, les descendants des Acadiens ont conservé certaines caractéristiques linguistiques particulières dans la région de la baie des Chaleurs (Pasbébiac, Bonaventure, Carleton, Chandler, Pabos, etc.), dans certaines régions de la Basse-Côte-Nord (Natasquan, Havre-Saint-Pierre, etc.) et aux îles de la Madeleine. Dans la région de Lanaudièrelorsqu'on parle de la «Nouvelle-Acadie», on fait allusion aux municipalités de Saint-Jacques-de-Montcalm, de Saint-Alexis, de Sainte-Marie-Salomé et de Saint-Liguori. Ces municipalités ont conservé un fort sentiment d'appartenance à l'Acadie de leurs ancêtres, de même qu'à ses valeurs et ses traditions.

Lors du recensement de 2001, les villes du Québec à forte concentration francophone étaient les suivantes:

Rivière-du-Loup: 98,6 %
Saguenay: 97,8 %
Rimouski: 97,7 %
Lévis: 97,4 %
Trois-Rivières : 96,8 %
Saint-Hyacinthe : 96,4 %
Drummondville : 95,4 %
Ville de Québec : 94,5 %
Granby : 94,5 %
Terrebonne : 93,2 %
Sherbrooke : 89,9 %
Montréal-Est : 87,4 %
Longueuil : 80,2 %
Gatineau : 79,8 %
Laval : 66,4 %
Montréal : 52,4 %

Au recensement de 2011, les résultats étaient les suivants:

RangMunicipalitéRégion administrativePopulation (ville)Francophones %Population (agglomération)
1 Rivière-du-Loup

Bas-Saint-Laurent

19 447

98,7 %

27 734
2 Rimouski

Bas-Saint-Laurent

46 860 98,6 % 50 912
3 Saguenay

Saguenay–Lac-Saint-Jean

146 381 98,1 % 157 790
4 Lévis Chaudière-Appalaches 138 769 98,0 % -
5 Trois-Rivières Mauricie 131 338 96,9 % 151 773
6 Saint-Hyacinthe Montérégie 53 236 97,3 % 56 794
7 Drummondville Centre-du-Québec 71 852 96,6 % 88 480
8 Québec Capitale-Nationale 516 622 94,6 % 765 706
9 Granby Montérégie 63 433 94,2 % 77 077
10 Terrebonne Lanaudière 106 322 91,8 % -
11 Sherbrooke Estrie 154 601 90,1 % 201 890
12 Longueuil Montérégie 231 409 81,1 % 399 097
13 Gatineau Outaouais 265 349 79,3 % 314 501
14 Laval Laval 401 553 63,1 % -
15 Montréal Montréal 1 649 519 52,4 % 3 824 221

Il faut comprendre que, en nombre absolu, il y a plus de francophones à Montréal qu'à Rivière-du-Loup, le pourcentage n'étant qu'un élément parmi d'autres.  

Rivière-du-Loup: 98,6 %
Saguenay: 97,8 %
Rimouski: 97,7 %
Lévis: 97,4 %
Trois-Rivières : 96,8 %
Saint-Hyacinthe : 96,4 %
Drummondville : 95,4 %
Ville de Québec : 94,5 %
Granby : 94,5 %
Terrebonne : 93,2 %
Sherbrooke : 89,9 %
Montréal-Est : 87,4 %

Longueuil : 80,2 %
Gatineau : 79,8 %
Laval : 66,4 %
Montréal : 52,4 %